Ecolier

Publié le par Amy Madison

 

Plonge la plume dans l’encrier
Et s’éveille le cahier ligné
Couverts de mots bien alignés
Ils bondissent sur le papier.
Crissent sur la page immaculée.
Le banc me fait mal aux fesses
M’oblige alors à m’agiter
Un rayon caressant me berce
Dans sa chaleur un rêve éveillé
Quand mon esprit trop chapardeur
Se libère des minutes et des heures
Sourd à la voix de la maitresse
Je m’élève vers un autre ailleurs

(Amy Madison)

Publié dans Poésie

Commenter cet article