Arthur

Publié le par Amy Madison

 

Arthur essaie de me parler, et il me fixe de ses grands yeux enjôleurs. Mais j'ai beau essayer de le comprendre, je n'y arrive pas.
Il a bientôt trois ans, il est roux comme l'était son père, ce père qui l'a lâchement abandonné avant sa naissance.
Il n'est pas comme vous et moi, Arthur est différent. Aussi, à la tombée du jour, je suis obligée de l'enfermer.
Mais rester seul dans une pièce, il déteste ça. Se sentant prisonnier, il gratte aux carreaux de la porte close.
Il me regarde de ses grands yeux attristés tout en m’adressant des suppliques à fendre le cœur. Mais je dois me montrer inflexible, ne pas céder à la pitié.
Résigné, après de longues minutes de protestations infructueuses, il se calme enfin.
Quand il est souffrant, je le conduis chez le Docteur X. Le trajet est long.
Confiné à l'intérieur d'une cage à l'arrière du véhicule, il a beau pleurer, supplier, il est hors de question que je le libère de sa prison. Cela doit vous paraître bien cruel, mais je n'ai pas d'autre choix.
Arrivé à destination, il refuse de sortir de la cage et se débat comme un beau diable.
Après bien des difficultés pour s'en rendre maître, le docteur arrive enfin à l’ausculter. Il n'a rien de grave.
Le brave homme rédige une rapide prescription pour le remettre sur pied et nous quittons son cabinet.
À mon grand soulagement, il se montre un peu plus calme pendant le trajet du retour.
Nous arrivons enfin à la maison. Je le libère, lui prodigue quelques caresses, et lui donne un doux baiser.
Arthur qui n'est pas rancunier se blottit tout contre moi, et il se met à ronronner.

                                    auteur : Amy Madison
 

Publié dans Nouvelle

Commenter cet article