Sommeil

Publié le par Amy Madison

 

Toi l'insatiable vieille

 

Qui sans fin me réveille

 

D'un pur et doux sommeil

 

Ton nom je le maudis

 

Tu n'apportes qu'ennui

 

En mon cœur transi

 

Laisses moi m'endormir

 

Je ne veux te haïr

 

Laisses mon âme fuir

 

L'amère éternité

 

De jours désespérés

 

Sans once de vérité

 

Retrouver dans mes rêves

 

Le bonheur et la fièvre

 

De le voir apparaitre

 

Enfin dans ce désert

 

Mon fier et doux poète

 

(Amy Madison)

 

Commenter cet article