Révolte

Publié le par Amy Madison

 

La mort est une hideuse mégère

Qui te berce de mensonges vulgaires

Elle brise tout ton être

Écartèle ta vie dans des dentelles funèbres

 

La douceur éphémère

De cette cruelle Joconde

T'inonde d'un mal-être

Dans ses desseins immondes

 

Enlève la cuirasse

Qui enserre ton coeur

Et détourne la face

Du fruit de ton malheur

 

Tu n'auras nul repos

Quand ses glaciales mains

Se poseront sur ton front

Dans un sombre néant

Où tout est puanteur

Tu erreras sans fin

Dans ce monde sans couleur

      (Amy Madison)

 

Publié dans Poésie

Commenter cet article