Rêverie

Publié le par Amy Madison

J'entends
La longue plainte d'un ruisseau
Le gémissements du vent dans les pins
Le hurlement d'un loup égaré

Je vois
Des pêcheurs au bord de l'eau
Les yeux remplis de chagrin
Des visages sans cesse oubliés

Je sens
La pluie me brûler la peau
La chaleur d'un tendre calîn

J'entends
La longue plainte d'un ruisseau
Le gémissements du vent dans les pins
Le hurlement d'un loup égaré

Je vois
Des pêcheurs au bord de l'eau
Les yeux remplis de chagrin
Des visages sans cesse oubliés

Je sens
La pluie me brûler la peau
La chaleur d'un tendre câlin
Douce senteur de l'amitié

Et je t'attends

(Amy Madison)

 

Publié dans Poésie

Commenter cet article