Les maîtres chats

Publié le par Amy Madison

 

Ces adorables maîtres fiers de leurs libertés
Que j’aimerais décrire régnant dans mon salon
Leurs félins déplacements tout en agilité
Leurs caresses tendresses car tout bonheur est bon

Accepter leurs cadeaux je ne peux l’approuver
Frétillantes encore chaudes, véritables délits
Quand ces chers compagnons, déposent à mes pieds
Le butin pourchassé, lassés de l’ennemi

Ils filent ou se défilent devant bien des dangers
Pourtant je les adore, ces doux maîtres poltrons
L’un blotti sur ma couche, l’autre dans le panier
Du chien s’impose en hôte, s’allonge c’est si bon

Un autre sur la table, ce hardi matamore
Fixent de ses yeux verts la pitance interdite
Et allonge une patte furtive et carnivore
Réclamant par là même sa dîme favorite

Frottements incessants hérissent mon attention
Quand celle qu’on ne vit pas timide en sa demande
Me rappelle sa loi et passe à l’action
M’égratigne de ses crocs la vilaine impudente

J’accède à la requête, me baisse et d’affection
Câline la coquine miaulant vocalises
La patte du fripon, grâce à la diversion
A obtenu son gain, et savoure à sa guise

Amy Madison

Publié dans Poésie

Commenter cet article