Le fil

Publié le par Amy Madison

le fil balance, il danse au dessus des monts .

Dans un cortège de clowns désenchantés, il accroche les nez rouges qui roulent et bondissent par dessus les nuages. Ils répandent leurs éclats de couleurs, et les chiens dévorent les éclairs tourbillonnant.

Le vent tempétueux se lève et brise en milliers de tonnerres la froide pensée des poètes disparus.

Quand donc allez vous écrire de véritables récits, plus agréables que ces mots entremêlés qui m’ennuient et fatiguent mes yeux las?

Quand donc une histoire simple et authentique ravira-t-elle mon imaginaire?

 Et à quel moment porterez vous aux nues la pauvre lectrice que je suis.

Accrochée au fil de vos phrases sans saveurs, je me noie dans l'inutilité de vos fantasmagoriques proses.

                                    (Amy Madison)

Publié dans Prose

Commenter cet article