La pluie

Publié le par Amy Madison

Le vent tourne
Inexorablement
Elle tombe la pluie,
Chagrin démesuré
Perte d'un être cher
Cœur à jamais meurtri

Sa fureur éclate
Soudainement
Tout n'est plus que torrent
Sur la terre brûlée
Noyée de désespoir
Elle pousse un grand cri

Son hurlement s'achève
Brusquement
Elle si douce à présent
Me permet d'espérer
Chante d'une voix si douce
Un refrain si joli

Un vent timide sèche
Lentement
Les larmes de détresse
De ce Dieu attristé
Qui ont noyés la terre
D'un océan de pluie.

(Amy Madison)

Publié dans Poésie

Commenter cet article