Hallucinations

Publié le par Amy Madison

Je n’ai pas rêvé, est-ce bien un chat ou un lapin blanc qui vient de s’engouffrer dans ce trou ? Je lézardais au soleil quand un bruit de galopade m’a tirée de mon assoupissement. Était-ce un chat ou un lapin ? Il m’a semblé apercevoir une carotte prisonnière entre ses mâchoires. Mais était-ce bien une carotte, ne pouvait-il s’agir d’une souris orange ? Mais, cela n’existe pas les souris orange, j’en suis certaine, mais une souris rose cela est très possible, un souriceau alors, pas une vilaine souris repoussante et recouverte de poils. J’en étais là de mes supputations quand j’aperçus un matou, luisant de son étincelante noirceur, s’approcher de moi, il n’avait pas l’air farouche et j’entendais déjà son ronronnement amical. J’avançais la main vers l’animal, car j’adorais les chats et je ressentais un intense plaisir à caresser leurs douillettes et chaudes fourrures. Mais un détail insolite m’alerta, j’étais en train de caresser des poils durs, froids et humides et les ronronnements cessèrent d’un seul coup. Une carotte! Je caressais une carotte, et le chat noir s'était évaporé comme s'il n'avait jamais existé. Un lapin blanc jaillit alors hors du trou et s’empara de la légumineuse l’entraînant prestement dans son terrier. Demain, j’en parlerais à mon psy, qu’il me prescrive un traitement efficace contre les hallucinations.
Amy Madison

Publié dans Prose

Commenter cet article