DEPRIME

Publié le par Amy Madison

 

Les jambes lourdes, La tête vide
Un froid livide me ferme les yeux à chaque instant
Les mouvements fatiguent tous mes sens

A la recherche d'un sommeil sans rêve
L'éveil demeure sans trêve
Et la lassitude d'être m'envahit

Des sanglots silencieux,
Des cris étouffés
Des pleurs sans larmes
Ma vie déprime, ma présence demeure
Nécessaire mais inutile

Demain sera le jour pareil à aujourd'hui
Jusqu'à la fin des fins
Le temps s'enfuit
Et je t'attends désespérément.

             (Amy Madison)

Publié dans Poésie

Commenter cet article