Avec toi

Publié le par Amy Madison

 

Avec toi je me sens puissant.
Dure et légère à la fois, légèrement galbée, c’est une véritable jouissance de te contempler.
D’une jalousie féroce ma femme tente bien parfois de me priver de toi, mais je lutte avec toute la force de ma persuasion pour lui faire comprendre que tu n’appartiens qu’à moi, à moi seul et qu’elle n’a d’autre choix que de l’accepter.
Je suis le maître incontesté et tu me donnes le pouvoir d’un Dieu, comme un magicien tu es ma baguette magique au pouvoir illimité.
Quand tu es blottie au creux de ma paume, tu deviens la plus importante à mes yeux, et la folie me prends si tu disparais de ma vue ne serais ce qu’un seul instant, alors je fouille chaque recoin, et énervé je ne tiens pas en place avant de t’avoir enfin retrouvée.
Certains me répètent sans relâche que mon attachement envers toi est démentiel, mais je n’en ai cure, et quand tu deviendras vieille, écornée et usée par le temps, tu seras toujours la seule qui m’a donné ce pouvoir infini, la seule qui me comprenne vraiment et réalise à la seconde tous mes désirs.
Quand je te taquine du bout des doigts en t’offrant de douces caresses et que tu rougis de plaisir. En cet instant béni, je suis le plus heureux des hommes.

Publié dans Prose

Commenter cet article