Transparence

Publié le par Amy Madison

 

 

Spectatrice de la vie des autres
Je reste dans mon ombre
Amie complice et rassurante
Et regarde en silence
Des mots jaillissent des ondes
Se bousculent dans ma tête
Vide de mon existence
Jamais plus nous ne serons ensemble
Plus de bonheurs futiles
De sourires partagés
Point de joie inutile
Dans mon cœur déchiré
Je dois être sans être
Vivre sans exister
Et, tentez de paraître
Pour ne pas en pleurer.

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article