Tendres gredines

Publié le par Amy Madison

 

Elles gondolent et se posent

Débordant de chaleur

Sur le dur strapontin

Je ne regarde qu’elles

Charnues, épanouies

Explosant à ma face

Je dévorerai bien

Ces si tendres gredines

Saisir à pleines mains

Les fruits de mon désir

Tendrement les palper

Quand enfin dénudées

Mes lèvres parcourir

Tes fesses abandonnées.

 

(Amy Madison)

Publié dans Poésie

Commenter cet article