Phoebe

Publié le par Amy Madison

Non je ne suis pas seule
Je ne veux point d’un homme
Mon cœur trop asséché refuse gaudrioles
Non je ne suis pas seule
Qu’importe cet amour là
Quand tendresse innocente me tend ses petits bras
Non je ne suis pas seule
Puisque toi tu es là
Quémandant un sourire, tu viens à petits pas
Non je ne suis pas seule
Parler, tu ne sais pas
Mais tes yeux malicieux brillent d’un si tendre éclat
Non je ne suis pas seule
Je te prends dans mes bras
Phoebe douce princesse.
Et cet amour me noie.

 

   (Amy Madison)

Publié dans Poésie

Commenter cet article