La porte de la destinée

Publié le par Amy Madison

 

Je suis

Comme une feuille emportée par la tourmente

Comme un enfant perdu ne sachant où aller

Comme une marée montante et descendante

Une porte est devant moi

Menaçante et cruelle

Et je voudrais l’ouvrir ou pouvoir m’en aller

Pour ne jamais savoir si de l’autre côté

M’attend le désespoir ou d’infinis dangers

La tempête se calme et la feuille est tombée

Sur la joue de l’enfant a donné un baiser

La porte s’est ouverte et je vais m’approcher

Doucement prudemment

Sur la pointe des pieds

Je vais

Publié dans Poésie

Commenter cet article