La gargouille

Publié le par Amy Madison

La gargouille crache son trop plein de fureur

Elle inonde le sol d’une eau noirceur

Grelottante sous le souffle acharné du vent

Elle attend que la vie la pénètre

Cette nuit, un nouveau dragon renaquit

Dédaignant les mains qui l’ont construit

Oublié ce Romain insolent qui la vainquit naguère

Elle s’enfoncera dans la vase profonde

Se cachera aux yeux du monde

Dans ses entrailles la terre gronde

 

  (Amy Madison)

Publié dans Poésie

Commenter cet article