L'hiver

Publié le par Amy Madison

Hiver implacable, tu t'accroches
Et la branche ploie et frissonne
Sous la charge vivace de ta froideur
Mais, l'oiseau chante, éclosent les bourgeons
Pas à pas, tendre et rassurant, il s'approche
Et s'effondre en larmes ce cœur glacé
Qui a figé mes rêves dans un cauchemar emprisonnés
La porte s'ouvre, le printemps m'enlace
Vaincu, l'hiver s'enfuit.

                            (Amy Madison)

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article