Voilée

Publié le par Amy Madison

 

 

Bordée de mystère

Dissimulée au monde

Les règles ancestrales entremêlées de religieux prétextes

Enveloppent ton visage des regards indiscrets

Que tu sois belle ou laide

Qu'importe

Ton regard noir illumine tes yeux

D'un éclat sombre, énigmatique

Un rire les égaie

Une tristesse les noie

Une colère les plisse

Abritée au cœur de ta lointaine demeure

Le voile glisse

Sur l'innocente nudité

D'un visage angélique.

 

     Amy Madison

 

Publié dans Poésie

Commenter cet article

scoobydu41 28/04/2017 20:05

J'aime beaucoup ce texte, il est très poétique et j'aime bien les vers sur le regard