Univers inaccessible

Publié le par Amy Madison

Le jour hésite encore à transpercer de tous ses feux l’ombre de la nuit, quand assise sous cette tonnelle, composée des rideaux verdoyants d’arbustes trop serrés, je contemple le ciel qui s’éclaire lentement.

Comme elles, J’ai envie de courir, de voler, me poser sur les branches des arbres alentour,accompagner les milles feuilles écarlates qui brillent et qui respirent.

Mais mes ailes n’ont pas poussés, je suis condamnée à ramper sur la terre dans les odeurs de fange et le bruissement infernal des insectes.

Des perles furtives s’échappent de mes yeux, rampent sur mon visage, le ciel se noie de mes émois.

Je soupire, je dois accepter mon malheur, je ne suis pas comme elles. Misérable fille de la terre, depuis que j’ai vu le jour elles m’ont repoussée, tenue à l’écart de leurs jeux.

La cloison qui nous sépare est infranchissable pour la pauvre humaine que je suis. Jamais je ne pénétrerais leur univers.

Un univers où seules les fées sont admises.

                          (Amy Madison)

Publié dans Nouvelle

Commenter cet article