Fou des voyages à risques

Publié le par Amy Madison

 

 

Ce matin mes pas m’ont conduit dans un endroit mal famé, un lieu qu’il est préférable de ne pas fréquenter la nuit tombée.

Je devais me procurer cet objet essentiel à mes projets.

Posé au milieu de la table, il me regarde fixement de son œil glauque.

Il commence à faire sombre, tout à l’heure ils sont venus me couper l’électricité, les factures et moi nous ne nous entendons pas très bien.

Mais qu’importe, dans la pièce plongée dans une demi pénombre, je relis encore une fois cette lettre que ma femme m’a laissée.

Je suis fou des voyages à risques, un raid dans le désert, un vol incontrôlable au-dessus du triangle des Bermudes, et je suis au comble du bonheur.

Ma chère épouse, cette exquise créature, ne me comprenait pas, elle sabotait délibérément tous mes projets.

On se disputait souvent, elle crachait son venin, me parlait de sinistres et inexplicables accidents, l’avion s’écrasant au sol comme un puzzle hors de sa boîte.

Bousculant tous mes principes, en époux aimant je lui avais promis plus d’une fois de ne jamais reprendre l’aventure. Une promesse absurde, faites simplement pour qu’elle cesse de m’exaspérer.

Tel un caramel bloqué au fond de ma gorge, tout mon être étouffait.
J’allume une bougie, cette soirée sera particulière.

Fixant la flamme qui s’agite faiblement, Je m’assieds et je verse dans mon verre du whisky, un acide qui me brouille les sens.

Elle a fini par s’en aller, je me retrouve seul avec mes rêves d’évasion.

Certains détails me reviennent, les brûlants souvenirs d’un bonheur perdu à jamais.

Une immense lassitude m’envahit, les larmes me montent aux yeux, mais je ne dois pas faiblir, à présent plus rien ni personne ne me retient.

Une détonation, une gerbe d’étincelles et je pars pour mon dernier voyage.

     (Auteure : Amy Madison)

 

Publié dans Nouvelle

Commenter cet article